Le 19 juillet 1996, pendant plus de 50 heures une pluie abondante se déverse sur la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean. En trois jours, le gonflement des eaux transforme la biophysique des forêts, des sols, des nappes phréatiques, des lacs et des rivières. Du même coup, il détruit les structures et les établissements résidentiels, commerciaux, récréatifs, agricoles, industriels et urbains situés près des cours d’eau ou dans les plaines d’inondation. Lire la suite

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.