Crédit : Élisabeth Anctil-Martin

6 façons de découvrir le Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean !

Le Lac-Saint-Jean est sans aucun doute reconnu pour son accessibilité facile à la nature qui fait, sans exception, le bonheur de tous les passionnés de plein air, mais saviez-vous que la région possède un parc régional qui vous offre une expérience hors du commun dans un univers digne des meilleures destinations plein air du Québec? Et oui, c’est au Pays de Maria Chapdelaine que cela se passe ! Le Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean est un vrai terrain de jeu pour les amateurs de tourisme d’aventure et d’histoire. En le visitant, vous serez charmés par ses paysages à couper le souffle, mais le plus important, c’est de ne pas manquer ces 6 façons de le découvrir ! Vous êtes prêts ? La grande aventure commence ici !

Crédit : D. Gobeil

1. Des conseils personnalisés à la Maison du Parc régional

Lors de votre arrivée sur les lieux, assurez-vous de débuter par un arrêt à La Maison du Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean. Vous y serez accueillis par le personnel qui vous donnera toute l’information nécessaire pour planifier un séjour mémorable, sécuritaire et aussi enrichissant que possible. Étant donné l’éventail de possibilités d’activités à faire et l’accessibilité à plus de dix secteurs sur le territoire du Parc régional, il est toujours agréable de prendre le temps de discuter avec les professionnels de l’accueil. Ceux-ci vous conseilleront concernant les secteurs du Parc régional en plus des attraits à visiter à proximité. La Maison du Parc régional est ouverte tous les jours de la semaine lors de la période estivale et vous offre plusieurs services tels que de l’information, des salles de toilettes, des tables de pique-nique, une boutique souvenir et bien plus encore.

 

Crédit : S. Lavoie

2. Des circuits pour découvrir l’histoire locale grâce aux balados du Parc régional

Vous êtes passionné d’histoire et vous aimeriez tout savoir du Pays de Maria Chapdelaine? Le Parc régional a ce qu’il vous faut grâce aux 6 circuits disponibles sur l’application BaladoDécouverte. Alors que vous serez guidé par votre téléphone ou votre tablette, vous aurez la chance de parcourir des photos et de suivre différentes narrations pour en apprendre plus sur les coureurs des bois, les Premières Nations et les religieux colonisateurs. Parmi les thèmes abordés, le rôle des Pères Trappistes dans la colonisation du nord du lac Saint-Jean, l’importance des rivières dans le commerce des fourrures, le développement local autour de l’exploitation forestière, la relation entre l’homme et la rivière Mistassini et le reflet de la communauté rurale du secteur de Vauvert.

 

Crédit : Élisabeth Anctil-Martin

3. Des sentiers de randonnée pour tous les goûts

Lorsqu’on est entouré de forêt boréale et de rivières, quoi de mieux que de profiter de l’air frais et de s’énergiser en faisant une belle randonnée pédestre ? C’est plus de 60 kilomètres de sentiers qui sont disponibles au Parc régional. Il suffit simplement de choisir parmi les 10 secteurs disponibles. Les sentiers sont libres d’accès et sont généralement de niveau facile et de courte durée convenant ainsi parfaitement à toute la famille. Peu importe le secteur que vous aurez choisi, soyez prêt à en voir de toutes les couleurs grâce aux points de vue à couper le souffle donnant sur les rivières. Avec le son de l’eau qui coule à proximité, la brise du vent et l’odeur des feuilles qui chatouille votre nez, vous n’aurez d’autres choix que de prendre le temps de profiter du moment présent. Besoin d’un moment de repos? Plusieurs haltes sont mises à votre disposition pendant votre randonnée. À noter, n’hésitez pas à aller marcher et à vous recueillir sur le chemin pèlerin Monasteriorum, le nouveau sentier de pèlerinage du Parc régional qui s’étale sur 28 kilomètres et qui vous amène sur les lieux des trois monastères trappistes établis depuis 1892.

 

Crédit : Élisabeth Anctil-Martin

4. Un rendez-vous avec la nature au secteur L’Énergie

Situé à Girardville, aux abords de la rivière Mistassini à la hauteur de la 11e chute, le secteur L’Énergie est définitivement un arrêt à ne pas manquer lors de votre visite. Ce secteur vous donne la chance de faire une randonnée pédestre à proximité d’une minicentrale hydroélectrique. Vous pourrez aussi profiter d’un circuit d’interprétation qui témoigne de l’utilisation séculaire de la rivière par le peuple Innu et qui présente aussi le processus de production de l’énergie hydroélectrique. Faites le tour de l’île en empruntant les longues passerelles piétonnières situées en hauteur et appréciez les points de vue impressionnants sur le cours d’eau. Une des passerelles compte d’ailleurs plus de 92 mètres de longueur, serez-vous assez courageux pour la traverser?

 

Crédit : S. Lavoie

5. Une sortie à vélo dans le Secteur Albanel

Pour compléter votre sortie plein air dans le Parc régional, quoi de mieux qu’une agréable balade à vélo ? Le Secteur Albanel, situé en bordure de la rivière Mistassini, à la hauteur de la 9e chute, vous propose de faire le circuit « Au fil des rivières » qui est une boucle de 45 kilomètres attenante à la Véloroute des Bleuets. Étant autant accessible pour les vélos hybrides que pour les vélos de montagne, ce circuit vous donnera un accès aux chutes de la rivière Mistassini, observables à partir d’une plage de sable fin.

 

6. Faire du camping sauvage

Après une journée remplie d’activités, c’est maintenant l’heure de se reposer et de profiter de l’expérience de camping sauvage du Parc régional. En plein cœur de la forêt boréale, plusieurs emplacements de camping sauvage sont disponibles aux secteurs L’Écluse, Eaux-Vives, Albanel et L’Énergie. Sur chacun des terrains, une plateforme en bois, un foyer et une table de pique-nique vous attendent, il manquera simplement à installer votre tente et à créer votre petit nid pour la nuit. Faire du camping sauvage au Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean, c’est découvrir l’équilibre parfait entre la nature et le confort. Installez-vous et profitez de ce moment de tranquillité pour vous ressourcer. Pour les amoureux des animaux, sachez que les chiens sont les bienvenus lors de votre séjour en camping.

 

Crédit : Microbrasserie Le Coureur des Bois

Vous l’aurez compris, il existe mille et une manières de profiter de votre séjour au Parc régional. Avec autant de beauté naturelle et d’activités à faire, vous ne pourrez pas vous ennuyer lors de votre visite. N’hésitez surtout pas à partir à la découverte des nombreux attraits de la MRC de Maria-Chapdelaine en utilisant le guide du visiteur lors de votre passage dans le secteur. Vous aurez l’embarras du choix parmi des économusées, des boutiques gourmandes, des activités d’observation de la faune et bien plus encore pour assurer le plaisir de toute la famille lors de vos vacances !

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.