Camping VIVA Petit-Saguenay, un point de vue vertigineux sur le fjord.

Le tour du Royaume… sous la tente !

Camper sous la tente reste un mode d’hébergement populaire et économique que plusieurs privilégient. Le camping qu’on dit « sauvage » ou « rustique » conserve un charme fou et se prête merveilleusement à la découverte des beautés naturelles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Petites familles, aventuriers jeunes ou vieux, campeurs occasionnels, vélo-campeurs, écolos ou puristes… La tente offre à chacun la relation la plus rapprochée possible avec la nature. Elle suscite une intimité chaleureuse et renforce incroyablement les liens humains.

Avec près de 40 ans de camping derrière la cravate, dont une trentaine en VR, j’avoue revenir de temps en temps au campement rudimentaire, juste pour le plaisir. Lors de ces incartades, je choisis les plus beaux sites que j’ai repérés sur les terrains du Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de mes explorations.

Plusieurs campings ont aménagé des sections spéciales pour le camping rustique et certains n’ont pas lésiné en réservant leurs plus beaux emplacements aux tentes. Laissez-moi vous dévoiler mes préférés.

Camping Tchitogama

Qu’est-ce qu’on trouve ici et qui vaut la peine de faire le détour peu importe d’où on vient ? Un lac vraiment extraordinaire avec un superbe nom indien, Tchitogama, qui fait une quinzaine de km de longueur et qui ressemble sous maints aspects au fjord du Saguenay. À son extrémité, il s’ouvre pleine largeur sur une rivière tout aussi exceptionnelle, le plus important affluent du lac Saint-Jean, la Péribonka.

La municipalité de Lamarche y a aménagé un camping sympathique qui offre une quarantaine d’emplacements. L’endroit est presque monopolisé par les campeurs saisonniers mais on y préserve une dizaine de sites exceptionnels pour les adeptes de camping rustique qui y sont extrêmement choyés puisqu’ils ont droit aux emplacements boisés situés sur le lac, avec une vue panoramique tout à fait extraordinaire. Un vrai rêve ! Surtout pour les amateurs de kayak.

Camping Tchitogama, un panorama sur le lac.

Sainte-Rose-du-Nord

S’il est un village carte postale le long du fjord du Saguenay, c’est bien Sainte-Rose-du-Nord qu’on considère unanimement comme l’un des plus charmants villages au Québec. On peut l’admirer d’une multitude de points de vue mais, peu importe le regard qu’on lui porte, on tombe invariablement sous le charme.

Camping La Descente des femmes, Ste-Rose-du-Nord

Le petit Camping La Descente des Femmes est un endroit extraordinairement plaisant. Ce camping de 46 places est situé en plein cœur du village et s’étend sur trois paliers dont les deux premiers offrent tous les services. Si vous campez sous la tente, je ne peux que vous recommander vivement de vous installer sur le palier supérieur où vous profiterez d’une vue grandiose sur le village et la rivière. Si vous êtes chanceux, vous verrez défiler lentement un immense bateau de croisière ou un vraquier qui se dirige vers les ports de Saguenay.

Val-Jalbert

Camping du site historique de Val-Jalbert et son superbe environnement naturel.

Sur le camping du site historique de Val-Jalbert, peu de choses sont aussi agréables que de monter la tente au bord de la petite rivière Ouellet, sur un site ombragé où l’on pourra prendre l’apéro les pieds dans l’eau et même marcher sur le lit du cours d’eau.

Les campeurs aiment ses emplacements ombragés tout au long des rivières Ouiatchouan et Ouellet qui gazouillent entre les pierres avant de se précipiter dans un canyon agité. Les enfants se prennent pour des aventuriers en explorant à vélo ce vaste site mystérieux où des rails de chemin de fer courent entre les arbres, en pleine forêt. On a ajouté quelques abri-tentes (3 murs et un toit). De plus, le camping de Val-Jalbert se situe directement sur le tracé de la Véloroute des Bleuets.

Pour la plage

Pour profiter pleinement des magnifiques plages du lac Saint-Jean, certains campings permettent de planter sa tente particulièrement près de l’eau ou dans des milieux naturels voisins.

À la limite des territoires de Desbiens et Chambord, le camping Plage Blanchet se présente comme l’un des plus beaux de la région. On reste vraiment subjugués par sa plage exceptionnelle et par la série de palapas qui nous donne l’impression de nous retrouver dans les Antilles. La section réservée au camping rustique se trouve aussi dans un environnement très plaisant qui permet de profiter à la fois de l’ambiance de la forêt et de celui de la plage.  Les enfants adorent naturellement.

L’est du lac Saint-Jean est une longue plage de sable fin qui s’étire du secteur Vauvert jusqu’à Saint-Henri-de-Taillon en passant par le Parc national de la Pointe-Taillon. Du lever au coucher, le soleil réchauffe les eaux peu profondes et brille droit dans les yeux des vacanciers. La plage du Camping Belley accueille des milliers de personnes durant les belles fins de semaines d’été. Les visiteurs en tente profitent d’emplacements dotés de services, qui se trouvent directement sur la plage. Si bien qu’on a que quelques pas à faire pour plonger à l’eau ou déposer les kayaks. La vue du lac emplit toute la fenêtre de la tente. Le Camping Belley offre aussi de magnifiques sites ombragés, quelque peu en retrait aux adeptes de camping rustique. Et il fait beaucoup parler avec sa section réservée au cyclo-campeurs, sur un monticule en plein centre du camping mais qu’on dirait complètement isolé.

Parc national de la Pointe-Taillon, un vrai camping sauvage sur la plage et le lac.

Non loin, le Parc national de la Pointe-Taillon propose une formule camping singulière et très appréciée, réservée aux amateurs de camping rustique, cyclistes ou kayakistes qui se dispersent le long de la plage, sur des sites tranquilles et souvent spectaculaires. Loin de l’action, les campeurs doivent transporter leur matériel jusqu’à leur emplacement où ils pourront jouir de la plage et du lac presqu’en toute intimité.

Plusieurs campeurs adorent également se retrouver dans l’ambiance familiale et communautaire du camping de l’île du Repos, sur les bords de la rivière Péribonka. Les enfants s’y amusent ferme. Une cuisine commune permet aux campeurs de se retrouver pour les repas et le programme étoffé de la salle de spectacle de l’auberge assure des soirées inoubliables.

Camping de l’Auberge Île-du-Repos, Péribonka.

 

Le Camping de L’Anse au bord du fjord du Saguenay, dans le pittoresque village de L’Anse-Saint-Jean.

Vue sur le fjord

Considéré comme l’un des plus pittoresques villages du Québec, L’Anse-Saint-Jean regorge d’attraits qui en font la destination nature, camping et plein air par excellence au Saguenay. Au

Camping VIVA Petit-Saguenay, un point de vue vertigineux sur le fjord.

Camping de L’Anse, les propriétaires de tentes privilégient les terrains qui s’alignent devant le fabuleux spectacle de la baie et du fjord. Un panorama saisissant qui se renouvelle à chaque instant.

Sur le territoire de la municipalité voisine, le trait marquant du camping du Village-Vacances Petit-Saguenay demeure aussi son caractère panoramique. Situé en hauteur, au-dessus d’une large baie et du fjord, le camping compte plusieurs emplacements accessibles au tentes, d’où l’on a non seulement la plus belle vue qui soit sur le fjord mais aussi l’un des plus merveilleux paysages au Québec à partir d’un terrain de camping. Rien que ça, c’est déjà une expérience inoubliable.

Pour d’autres articles sur le camping, cliquez ici. 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.